Bandit 600s

Motos Proprios


Camboui

Photo Bandit 600
Proprio : Lolo
Modifs : 01/02/2008
Naissance : 1973
Situation familiale : Marié, 2 enfants
Dpt: 56 Morbihan
Signe particulier : a basculé dans le côté sombre de la force ...
Permis moto depuis : 1996
Dist. totale en moto : 78 000 km
Dist. en Bandit : 42 500 km
Ex motos : CB500

Le Bandit 600S de Lolo

La popularité de la Bandit 600 est évidente. Présente sur toutes les routes, sa silhouette a moult fois traversé chacune de nos pupilles. En tant que Best seller, on la voit partout . Ma Bandit 600S, achetée neuve en mai 2001, succède à ma première bécane, un CB 500. Je garde de cette dernière le souvenir d’une moto particulièrement robuste et fiable mais un peu limitée pour les longs périples.
Mon cœur balançait entre les performances de la Fazer et l’esthétique de la Bandit.

Contrées parcourues en Bandit 600 S : Ile de France, La Bretagne, La Beauce, Le Tarn, Le Verdon, La Corse …


Présentation

Photo Bandit

Elle est jolie… ses rondeurs qui coiffent le 4 cylindres apparent, rappellent qu’il s’agit avant tout d’un roadster alors que son imposant carénage de tête de fourche accentue ses qualités routières.
Elle est un peu moins belle avec les 3 top case que je lui ai collé. Mais… une fois en selle, je n’y pense plus.

Equipement

Elle possède la béquille centrale. Le rangement sous la selle est petit (par rapport à celle de la CB 500 ) on peut tout de même y fourrer un kit anti-crevaison, un bloc disque et un tout petit bidon de graisse.
Les outils, à part la clé de réglage suspension, je ne m’en suis pas servi. Pour le reste (réglage chaîne…) j’utilise ma boîte à outil perso.
Mon expérience sur CB 500 m’a incité à poser des pare-carters alors que l’appel du large m’a imposé l’installation des 3 top-case Givi.

Moteur

Photo Bandit

Le moteur n’est pas une nouveauté. Le concept est ancien. On le retrouve notamment dans le ventre du GSX-F je crois. Il a fait ses preuves et reste une valeur sûre.
Il répond avant tout avec souplesse. Un peu trop de souplesse d’ailleurs quand on veut s’amuser un peu. Le couple reste correct mais il faut anticiper un peu plus en duo. Bref les sensations commencent surtout haut dans les tours. Néanmoins, à bas régime sa souplesse garantit le confort du passager.

Partie-Cycle

Photo Bandit

Sans parler de « guidonnage », une sorte de louvoiement à l’avant apparaît vers 50km/h si on lâche le guidon. (note de Pascool : t'as qu'à pas lâcher le guidon !) Le louvoiement devient de plus en plus brutal si on conserve la position. Hop, une main sur le guidon et celui-ci disparaît. Le réglage de la suspension en concession est resté sans résultat. Le phénomène est apparemment courant sur les Bandit. En virage, je la trouve relativement saine.
J’ai remarqué que le pneu arrière boulochait sur les extrémités de la surface de roulement à la suite d’attaques plus marquées dans les virages. Il y a plusieurs mois, sur les routes corses, je mettais ce phénomène sur le compte de la charge lourde (non pas la passagère mais les bagages !). A l’heure actuelle, impossible de dire si c’est le pneumatique ou la suspension qui est en tort ou peut-être le pilotage. A suivre…

Confort / Position

Photo Bandit

Le confort ? c’est à la passagère qu’il faut le demander. Parce que derrière nos guidons, le confort on y pense même plus. Sinon on roulerait tous en super grosses routières genre Goldwing, BMW RT ..etc.. et pourquoi pas en caisse ?
Malgré tout, la position de la Bandit 600S est agréable et convient aux grands gabarits (note de Pascool : aux petits aussi). Bref, avec mes 1,84 mètres (c'est ça, fais le malin), la position est tout à fait acceptable pour les longs trajets, le gros carénage nous protège largement et autorise la stature droite aux vitesses réglementaires.
Toutefois notre confort est parasité par des vibrations aux alentours des 3000 et des 4000 tours engendrées par la résonance du carénage. La nuisance est plus sonore que tactile… mais tout de même ! Le serrage du plastique n’y change rien.

Freinage

Le freinage est suffisant. Il pourrait être perfectible mais évite ainsi les frayeurs sur route mouillée.

Boâte / Embrayage

La boîte de vitesse… rien à dire, je la trouve confortable. L’embrayage, j’en ai parlé dans la finition. Le fait d’y penser et Grrrr…. Non… n’y pensons plus ! ! ! ! !

Finition

Photo Bandit

Depuis un bon moment, ma Bandit essuie les embruns du littoral breton. De quoi tester sa finition. Ô Surprise, mis à part les pare-carters qui se piquent de rouille très facilement, le reste ne semble pas souffrir pour autant. J’ai tout de même remarqué l’apparition de corrosion à l’intérieur du cadre de la tête de fourche… à suivre….
Par contre, la finition est apparemment peu soignée au niveau de la transmission. Malgré une utilisation normale (no wheeling, no burn..etc..), j’ai dû changer le kit chaîne d’origine peu après les 12000 km pour investir dans un kit renforcé.
De même, à 18000 km, l’embrayage commençait à patiner entre 6000 et 10000 tours. Le changement des disques et du ressort d’embrayage a engendré un coût de 110 euro que le constructeur n’a pas voulu prendre sous garantie.
Tous ces détails m’inquiètent un peu quant au vieillissement de ma bécane. Là encore, à suivre…

Instrumentation / Divers

Photo Bandit

L’instrumentation est sobre et lisible. Le compteur kilométrique est digital et comporte deux totalisateurs partiels. La montre est présente. Il manque cependant une jauge à essence et un témoin d’huile.
Le constructeur a pensé à ceux qui roulent la nuit ! Le faisceau de l’éclairage est plus que satisfaisant et mérite qu’on s’y attarde. (Bah pourquoi tu t'attardes pas plus alors ?)

Consommation

L’autonomie est assez faible. Mais il y a pire. Si je passais en réserve, sur mon CB 500, aux alentours de 275 km, sur le bandit j’actionne le robinet aux alentours des 190 km en moyenne.
La consommation peut fluctuer selon un taux de 86% au moins puisqu’il m’est arrivé de passer en réserve à 150 km sur un long trajet autoroutier contre 280 km sur départementales.

Depuis mai 2001, la Bandit 600S a nécessité un budget de 9090 euro (hors équipement et hors assurance) soit de 0,43 euro/km.
Le coût de revient s’élève à 0,48 euro/km en tenant compte de l’équipement.

Photo Bandit
J'apprécie
Polyvalence
Souplesse
Esthétique
Aptitudes routières
J'apprécie moins
Finition
Embrayage & Transmission
Limitation en duo chargé
La garantie constructeur
© moto-camboui.com - Contact : pascool[chez]moto-camboui.com
Conception et Réalisation : ADIC Info