CB1000

Motos Proprios


Camboui

Photo Big One
Proprio : Pascool
Modifs : 22/01/2008
Naissance : 1974
Situation familiale : Marié, 2 enfants
Dpt: 83 Var
Signe particulier : Petit mais costaud...
Permis moto depuis : 1993
Dist. totale en moto : 235 000 km
Dist. en Big One : 60 000 km
Ex motos : Gsxf 750, Bandit 600S, Ténéré 600, DR 125

La Honda CB1000 ou Big One de Pascool

Liens Big One

Photo Big Onewww.zebike.org

La Big One, on la voit surtout dans Joe Bar Team grâce à Edouard Bracame dit "Ed la poignée". Sur nos routes, on la voit déjà beaucoup moins, et ce n'est pas plus mal, c'est plutôt sympa d'avoir une moto que l'on ne voit pas à tous les coins de rue.
Ma Big One est de 1997. Achetée d'occasion en avril 2001, elle totalise pas loin de 70 000 km. (toujours en rodage quoi...)

Contrées parcourues en Big : les Alpes-Maritimes, le Var, le Lot, l'Aveyron, le Verdon, la route Napoléon, l'Alsace, la Chartreuse, le Vercor, le tour de Corse avec les potes, un peu de Bretagne, un peu de circuit Carole ...

Présentation

Photo Big One

Au niveau de l'esthétique, chacun ses goûts me direz-vous... personnellement je la trouve sublime avec son style bien a elle. Elle mérite bien son nom cette moto sachant qu'elle est vraiment grosse la Big One : mensuration de déménageur, poids d'environ 260 kg les pleins faits... bref, ce n'est pas un petit gabarit.

Elle en impose avec son gros réservoir de 22 l, son énorme bras oscillant en aluminium et son large guidon. Son esthétique est soignée, elle mélange sobriété et classicisme à la fois, j'aime...
J'ai poli le pot d'origine qui est noir normalement ainsi que les tubes de fourche. Voir la technique du polissage.

Equipement

Photo Big One

Le cadre de la Big est un double berceau tubulaire en acier, rien de révolutionnaire. Le bras oscillant est en aluminium. Elle dispose bien évidement d'une béquille latérale mais aussi d'une béquille centrale bien pratique pour graisser sa chaîne, vérifier les niveaux. Incompréhensible pour moi que différents modèles ne proposent pas cette béquille centrale d'origine (Zrx1200, CB1300...). Les amortisseurs arrières sont des Showa et les étriers de freins sont des Nissin. Commande d'embrayage hydraulique et levier de frein réglable en écartement. Pas de hublot pour contrôler l'huile (dommage...), juste un bouchon jauge.

Ses jantes sont en 18", ce qui peut poser problème quand tu dois changer tes pneus : peu de choix de gomme...
Depuis janvier 2005, j'ai changé la jante arrière pour une jante en 17" de CBR1000. J'ai mis comme pneu un Metzeler Roadteck Z6 en 180/55. Première constation bien agréable pour les courts sur pattes comme moi, la moto est plus basse. J'ai laissé la jante avant en 18" et remonter un peu les fourreaux de fourche pour rattraper l'écart avec un 17". Après avoir changé l'avant pour un Roadtek Z6 également, qui se fait en 18", c'est le pied, je suis aux anges ! La Big One est beaucoup plus facile à balancer sur l'angle, un vrai régal.

En passant en 17" à l'arrière, le compteur de vitesse est faussée, le capteur se trouvant sur le pignon de sortie de boîte. Le moteur mouline un peu dans les tours. Je viens de poser un pignon de 18 au lieu du 17, le moteur de la Big retrouve son comportement d'origine et le compteur est de nouveau étalonné.

J'ai aussi ajouté sur ma Big, un saute-vent que j'utilise uniquement pour les trajets autoroutiers et des durits de frein type "aviation". Les durits améliorent légèrement le ressenti au freinage. Le saute-vent est le modèle Speed max de chez Ermax : il protège efficacement jusqu'à des vitesses déjà bien prohibées. J'ai aussi changé le guidon par celui d'une hornet, il est moins large et un peu plus haut, je préfère cette position.

Moteur

Photo Big One

Le moteur de la Big One est issu de la 1000 CBR. Ce dernier étant le premier quatre pattes de chez Honda avec le refroidissement liquide.

998 cm3 ; 98 ch à 8500 tr/min ; 8,9 kg de couple à 6000 tr/min. Ca, c'est les chiffres sans modifications.

Photo Big One

Allez, on la démarre. Ah, pas beaucoup de bruit la big one. On a du mal à croire que c'est une 1000. Beaucoup de proprio changeront son pot par un modèle avec une sonorité plus envoûtante. Moi, le pot d'origine me convient. Je ne suis pas assez mélomane pour mettre un prix que je trouve exorbitant dans un pot qui sort un son plus rauque. Je changerai mon pot quand il sera KO technique s'il le devient un jour. Allez, en route. A l'usage, le moteur de la Big est puissant à tous les régimes et répond présent à chaque sollicitation de la poignée de gaz. Il est assez linéaire mais s'avère quand même bien agréable. Perso, j'adore passer la seconde et gaaaazzzzzzzz. En balade ou voyage, il sait se faire oublier et laisser place aux charmes de la route. Pour l'arsouille, c'est pas le dernier à y aller, il est bien présent et monte rapidement dans les tours. Je roule plus sur le couple que sur la puissance, c'est tout l'intérêt pour moi des gros cubes. Quel que soit le rapport engagé, je dépasse rarement les 7000 tr/min sachant que la zone rouge est à 9000 tr/min. Mais bon, la puissance est quand même là et autorise une vitesse maxi réelle d'environ 230 km/h, mais perso, je n'y trouve aucun intérêt...

Bref, un moteur à deux visages qui satisfait aussi bien les "roule toujours" que les accros de la sortie du week-end plus ou moins énervés.

Partie-Cycle

Photo Big One

La big est assez haute (en 18") et bien lourde avec ses 260 kg, ce qui pénalise les manoeuvres à l'arrêt ou à faible vitesse. Vous avez compris, ce n'est pas une moto de lopette. Dès que l'on roule un peu, le poids se fait pourtant moins ressentir. Elle est même assez maniable, sans être un vélo quand même...
En conduite cool, aucun problème, elle se conduit aisément, on peut profiter en toute quiétude du paysage. En conduite sportive, la Big One ne se conduit pas, elle se pilote. Dans les virages, il faut vraiment faire corps avec elle, voir déhancher plus ou moins légèrement pour ne pas se faire emporter dans les courbes (ah, son poids...) Elle est sous-vireuse la Big One, elle demande donc une certaine dose d'expérience pour être enmenée rapidement sur route sinueuse. Mais une foie le mode d'emploi assimilé , c'est un régal !

En passant en 17" à l'arrière, en remontant légèrement les tubes de fourche et montant un train de pneu Metzeler Roadtec Z6, le comportement de la Big est beaucoup plus facile. J'ai l'impression qu'elle a perdu 20 kg en conduite sport... ce n'est plus la même moto.

Au niveau de la tenue de cap, la Big roule bien droit. Je trouve les suspensions arrières Showa un peu trop fermes mais elles résistent bien à l'épreuve du temps. La suspension avant est quant à elle plutôt bonne, elle encaisse bien tous les aléas de la route. J'ai changé l'huile de fourche par de la viscosité 15 histoire d'avoir un comportement encore plus sain.

Confort / Position

Photo Big One

Pas d'hésitation, cette bécane est faite pour rouler. La selle est assez confortable, les repose-pieds bien placés. Je trouve juste le guidon d'origine un peu trop large et trop éloigné à mon goût, enfin pour un gars de petite taille comme moi. C'est bien pour les trajets autoroutiers mais moins bien en ville ou en balade. J'ai changé ce guidon par celui d'une hornet et là, je suis vraiment content de la position : guidon moins large, un peu plus haut et plus avancé du pilote. La position de conduite me convient beaucoup mieux maintenant. Les amortisseurs arrières étant durs, ils nuisent au confort dès que la route est parsemée de bosses, de trous... Il faudrait essayer avec des amortisseurs adaptables. A voir plus tard.

Freinage

Un disque à l'arrière avec un étrier Nissin double piston et deux disques à l'avant avec deux étriers Nissin quatre pistons. Le freinage de la Big est correct en usage balade ou voyage mais manque d'efficacité en usage sportif. J'ai changé les durits de frein avant pour avoir un meilleur ressenti au levier. La commande de frein devient plus franche mais c'est pas encore le Nirvana. Son poids la pénalise lors des freinages. Le frein arrière fait quant à lui son job correctement.

Boîte / Embrayage

Photo Big One

La boîte de vitesse est très bien étalée. Malheureusement, cette boite claque bien fort en première et un peu en seconde. Le double débrayage, avant de passer la première, améliore le phénomène. Au niveau de l'embrayage hydraulique, rien à signaler si ce n'est que je constate sur la mienne un léger bruit au point mort. Rien d'inquiétant, doit y avoir un peu de jeu au niveau de la cloche d'embrayage. J'irais voir ça de plus près lors d'un démontage.

Finition

Le top du top. Elle est construite pour durer la Big. Elle est très bien finie, les peintures et les chromes sont bien résistants. Après 6 ans, je notais juste sur la mienne une petite détérioration de la peinture noire au niveau des tubes de fourches. Grâce à la magie du polissage, ma fourche est désormais éclatante. Pour le reste, elle est comme neuve, enfin presque ... un idiot a fait tomber sa bécane sur la mienne dans un parking moto. Conclusion de l'histoire : un enfoncement dans le réservoir ! J'ai rajouté un tapis de réservoir et le tour est joué. Bref, je masque les coups...

Instrumentation / Divers

Photo Big One

Bloc d'instrumentation bien lisible. Compteur de vitesse avec graduation jusqu'à 260 km/h et compte-tour avec la zone rouge à 9000 tr/min.
Pas de jauge à essence mais un indicateur de température.

L'éclairage des compteurs est vert, c'est bien sympa. Deux totaliseurs : un qui indique le kilométrage depuis que la bécane a vu le jour et l'autre partiel, bien pratique quand on n'a pas de jauge à essence... Le starter est au guidon. Photo Big One Eclairage en feux de croisement et feux de route très correct.

Espace sous la selle peu important mais en bricolant un peu (découpe d'un compartiment en plastique), je rentre un U de bonne taille. La direction se bloque aussi bien à gauche qu'à droite. Pour attacher des bagages, il y a de chaque côté de la selle une tige en fer. Pour ceux qui souhaitent voyager et équiper la big de top-case, le modèle wingrack de chez Givi qui permet de mettre trois top-case n'a jamais été fabriqué. On peut juste mettre le modèle pour 1 top-case de chez Givi ou aller voir la concurrence et en cherchant, on trouve.

Consommation

Avec 22 l de réservoir dont 4 l de réserve, on prend la route sans penser aux stations services. Ma consommation moyenne est d'environ 7,5 l/100 avec une conso maxi de 8,5 l/100 (passage en réserve à 210 km) et une conso mini de 6,0 l/100 (passage en réserve à 300 km). Mon record avant passage à la pompe est de 330 km mais là, il ne me restait plus qu'un demi litre... Le passage en réserve se fait grâce à un robinet sur le côté gauche de la moto. Il est pas super bien placé mais avec l'habitude, on le trouve rapidement. Par contre, il est bien gros donc très pratique à manipuler même avec de gros gants.

Photo Big One
J'apprécie
Son esthétique
Sa qualité de fabrication
Son accessibilité mécanique
Son moteur
J'apprécie moins
Son poids (quoi que....)
Ses jantes en 18"
© moto-camboui.com - Contact : pascool[chez]moto-camboui.com
Conception et Réalisation : ADIC Info