Comment protéger sa moto contre les intempéries quand on ne dispose pas de garage ?

0
514

En tant que passionné de deux-roues, voir sa moto exposée aux intempéries peut être pénible et source d’inquiétudes. La pluie, le vent, le soleil, et même la neige sont des éléments extérieurs qui peuvent affecter la performance et l’esthétique de votre précieux moyen de transport. L’indisponibilité d’un garage ne signifie pas pour autant que vous ne puissiez pas protéger efficacement votre moto. Découvrez ici diverses méthodes et astuces pour garder votre moto en bon état, même sans abri fixe.

Sommaire

Le choix d’une housse de protection


Pourquoi choisir une housse de protection ? L’utilisation d’une housse de moto imperméable protège votre moto contre les intempéries. Les housses respirantes sont des modèles recommandés, car elles permettent d’éviter la condensation. Il est important d’opter pour une housse suffisamment robuste pour résister aux UV, à la pluie et aux griffures. 

Lors de l’installation de la housse, vous devez bien l’ajuster à votre moto pour qu’elle ne s’échappe pas. Veillez aussi à ce que votre moto soit propre et sèche pour éviter les rayures et la corrosion. Vous pouvez placer des absorbeurs d’humidité sous la housse si vous prévoyez de la laisser couverte pendant une longue période et surtout sous le soleil.

Des solutions de stationnement alternatif

À défaut d’avoir un garage pour votre engin, vous pouvez envisager un abri de moto portable. Les abris de moto portables sont des structures légères et faciles à assembler qui offrent un excellent rempart contre les éléments extérieurs et peuvent être installées dans divers endroits.

De plus, il existe une solution plus économique qui consiste à utiliser les bâches conçues spécifiquement pour les motos. Assurez-vous de choisir une bâche de haute qualité, résistante aux intempéries et dotée de sangles ou de fixations pour un maintien sécurisé. Découvrez comment protéger ou échanger les pièces mercedes glc de votre véhicule.

Par ailleurs, lors du choix de l’emplacement de stationnement, vous devez : 

  • Éviter les zones exposées : trouvez un emplacement qui offre une protection naturelle contre le vent et la pluie, comme à côté d’un mur ou sous un grand arbre. Cependant, cela expose votre moto à la sève et aux déjections d’oiseaux ;
  • Stationner sur un sol stable et propre pour éviter que des débris ne viennent abîmer votre moto sous l’effet du vent ;
  • Investir dans des accessoires de qualité, comme les couvertures de selle et les sacoches étanches pour protéger votre moto : les selles peuvent subir des dommages dus à l’exposition prolongée aux UV et à l’humidité. Une couverture de selle peut aider à les protéger.

L’entretien et des précautions supplémentaires


À force d’être exposé à l’humidité et à l’eau, cela peut accélérer la rouille sur les parties métalliques de votre moto. Il existe des sprays et des lubrifiants spécialement conçus pour protéger les parties métalliques de votre moto de la corrosion et de la rouille. Appliquez régulièrement des produits de protection contre la rouille et lubrifiez les chaînes, les câbles et les serrures pour prolonger la durée de vie de votre moto.

Par ailleurs, même avec une bonne protection, vous ne devez pas négliger d’inspecter au quotidien votre moto pour détecter tout signe de dommage ou d’usure prématurée. Cela inclut de vérifier la pression des pneus, les niveaux d’huile. Assurez-vous aussi que tous les éclairages fonctionnent correctement.

De plus, vérifiez la batterie de votre moto. Les températures extrêmes peuvent affecter la performance de votre batterie. Pensez à la vérifier et à la maintenir chargée régulièrement. Utilisez des dispositifs de sécurité certifiés et reconnus comme un antivol. Une moto bien protégée contre les intempéries, mais mal sécurisée reste une cible facile pour les voleurs. Découvrez ici des antivols que vous pouvez utiliser pour protéger votre deux-roues.