La Pit Bike : présentation et principaux critères de choix

0
443

Tout le monde ou presque rêve de monter sur une bécane motorisée, même les petits enfants ! Les fabricants l’ont bien compris et proposent de motocross qui conviennent au plus grand nombre. En fonction notamment de l’âge, du poids ou encore de la taille et de la corpulence, on est servi. Des motocross disponibles, la Pit bike était destinée au départ aux enfants. Mais cet engin à deux roues a également vite conquis les grands. Comment donc opérer le choix d’une Pit Bike ? Qu’est-ce que c’est que précisément une Pit Bike ? Découvrez dans cet article les différents critères à prendre en compte dans le choix d’une Pit Bike.

Pit Bike, qu’est-ce que c’est déjà ?

Le terme « Pit Bike » est en fait un terme générique pour faire référence aux « motocross de petit gabarit ». On les désigne encore sous deux appellations le Dirt Bikes ou le Mini-motos, pour ceux qui tiennent nécessairement à avoir un équivalent francisé du terme…

Pit Bike a vu son tout premier modèle sortir sur le marché dans la première moitié des années soixante même si le projet n’a pas connu un franc succès à ses débuts. Il a fallu attendre les années 2000 et plus précisément 2004 pour que le concept de Pit Bike prenne un véritable élan. Avec la sortie par le constructeur japonais Honda d’une Dirt Bike au nom de CRF50F. Honda visait ainsi le public des enfants d’âges compris entre 5 et 10 ans. Mais parce que la CRF50F était facilement maniable, tous les amateurs en quête de sensations fortes s’en sont emparés !

Face à ce grand succès, d’autres constructeurs ont pris le train en marche et se sont rapidement mis à proposer différents modèles. Surtout, quelques entreprises chinoises se sont engouffrées dans la brèche en cassant les prix. Et en inondant le continent européen de mini-motos peu coûteuses. Sachez enfin qu’en ce qui concerne la France, les modèles de départ de Pit Bike apparus dans les années 2000 venaient surtout des USA. Il s’agissait de motocross d’exception qui intéressaient principalement dans le temps les férus de courses à moto. Pour en savoir plus sur cet engin, faites également un tour sur https://www.wkx-racing.com/142-moteur-complet-pit-bike-dirt-bike

Quelles sont les caractéristiques techniques d’une Pit Bike ?

Les Pit Bikes suscitent beaucoup d’engouement pour une bonne raison : leur « facilité de prise en mains ». En général, leurs caractéristiques ne s’éloignent pas vraiment de celles d’un motocross traditionnel.

  • Indépendamment du constructeur et de la puissance de l’engin, la taille d’un Pit Bike tourne autour d’un mètre et soixante centimètres de longueurpour soixante-quinze centimètres de largeur ;
  • Quant au poids, il est en moyenne de soixante-cinq kilogrammes ;
  • La hauteur de la selle d’une Pit Bike ne dépasse pas quatre-vingts centimètres. Contrairement donc aux motocross standards dont la hauteur de la selle fait à peu près quatre-vingt-quinze centimètres.
  • L’empattement de la mini-moto fait en moyenne trente centimètres de moins que celui d’une machine traditionnelle ; c’est-à-dire cent-vingt centimètres.

La hauteur de la selle ainsi que l’empattement de la Pit Bike en sont à l’origine de son caractère facilement montable et malléable.

Un mot sur la motorisation d’une Pit Bike

La motorisation est faite pour s’adapter à l’âge du pilote  de même qu’aux types d’utilisations. Ainsi, il existe clairement des modèles adaptés aux tout-petits. Ceux-ci sont munis d’une motorisation pouvant aller de 50 à 70 cc. Mais on peut aussi acquérir si on le désire des modèles propulsés par des moteurs plus puissants. La motorisation peut donc allègrement dépasser les 70 cc et frôler les 190 cc !

Un mot sur le design de la Pit Bike

Le design d’une mini-moto n’est pas très différent de celui d’un motocross traditionnel. On y retrouve ainsi :

  • deux garde-boue, une à l’avant  et une à l’arrière ;
  • des protèges-mains ; mais aussi,
  • une protection des pédales ; et bien sûr,
  • le récupérateur de liquide.

Les Pit bikes n’ont, en conséquence, rien à envier aux autres motocross destinées à des courses d’enduro. Peu importe le type de terrain ! Et dites-vous définitivement que même en étant adultes, vous les apprécierez. Rendez-vous sur lapoigneedanslangle.com pour en savoir un peu plus.

Quelles sont les marques françaises de Pit Bikes ?

La Pit Bike ne provient pas uniquement des États-Unis, de la Chine ou du Japon. La France est aussi déjà rentrée dans la danse avec quatre gros constructeurs. Parmi les plus grands constructeurs de Pit Bike en France nous avons :

  • Bastos Bike ;
  • Gunshot ;
  • YCF ; et,

Bastos Bike a été lancée en 2006 et a déjà mis sur le marché plus de dix gammes de mini-motos avec une propulsion minimale de 70 cc et pouvant aller jusqu’à 150 cc. Les engins de Bastos Bike sont réputés pour leur résilience et leur qualité. Ces deux aspects font de Bastos Bike l’un de constructeurs proposant le meilleur rapport qualité-prix.

Gunshot a suivi de près Bastos Bike en faisant son entrée sur le marché en 2004. La marque a pour particularité de proposer un grand nombre de « motos pour enfants qui se rapprochent de la puissance et du design de la Dirt bike 88 cc ». Par ailleurs, Gunshot propose également des bécanes de 125 à 150 cc.

YCF, montée par un pilote de motocross retraité fait actuellement partie du peloton de tête des acteurs du marché. Ses modèles sont de très bonne qualité et sûrs. Ce qui fait d’une Pit Bike YCF, l’idéal pour apprendre à conduire une moto ! Enfin, CRZ créée en 2006, a déjà conçu six modèles de Dirt Bikes. Ces modèles couvrent les besoins de tout type de clients. CRZ met donc à la disposition de sa clientèle :

  • des Pit bikes motorisées à 50 cc, ciblant les enfants ; et,
  • des Pit bikes de 125 à 150 cc, convenant mieux aux adultes.

Quels sont les critères de choix d’une Pit Bike ?

Ne prenez surtout pas une Pit Bike sur un coup de tête ! Vous devez au préalable réfléchir à ce qui vous ira le mieux à vous ou à celui pour qui vous achetez l’engin.

Et pour cela, nous vous proposons quatre critères à savoir :

  • le niveau ;
  • l’âge ;
  • la taille et le poids ; et enfin,
  • le budget.

Le niveau, premier critère de choix

Selon que le futur pilote est un débutant ou plus ou moins déjà expérimenté, le choix de la Pit Bike n’est pas le même. Ainsi, retenez que vous devez penser à prendre une moto facilement pilotable pour quelqu’un qui n’est qu’à ses premiers essais. Nous vous recommandons dans ce cas :

  • une Dirt Bike à boîte de vitesse semi-automatique ; avec,
  • une motorisation de puissance comprise entre 88 cc et 125 cc.

Par la suite, en fonction de votre progression :

  • prenez un engin avec un moteur à boîte manuelle ;
  • continuez de vous servir d’une Dirt Bike de 125 cc mais mieux équipée. Ou bien, choisissez simplement des modèles beaucoup plus performants de 140 cc ou de 150 cc.

Les pilotes disposant de nombreuses années de pratique dans les jambes et dans les mains sont libres d’acquérir des engins à la fois puissants et pointus en termes de finition et de technicité. Donc, si vous êtes de ceux-là, n’hésitez pas à vous essayer à des Dirt Bikes propulsées à 150 cc voire 190 cc !

L’âge, deuxième critère de choix

Sachez également que vous disposez d’un large choix de modèles de Pit Bike en fonction de l’âge.

  • La mini-moto automatique, motorisée à 50 cc est ce qui irait parfaitement aux enfants de 5 ans ; ceux-ci devant encore apprendre à piloter. Le fait que l’engin soit automatique élimine la difficulté de se servir d’un embrayage ou de savoir manipuler une boîte de vitesse.
  • Une Dirt Bike semi-automatique avec un moteur de 88 cc ou de 110 cc ne serait par contre pas de trop pour un adolescent de 12 à 15 ans. Il peut même apprivoiser un modèle de 125 cc. Il aura alors tout le loisir de démarrer ou de poursuivre son apprentissage.
  • Enfin, les pilotes bien plus âgés, qui ont du métier seront très à l’aise avec des engins de 125 à 190 cc. Ces Pit bikes plus abouties et plus bondissantes feront sans doute leur bonheur !

On peut donc conduire une Pit bike quel que soit son âge pourvu que le choix en amont ait été opéré en respectant ce critère. Car, un enfant de cinq ans ne peut pas conduire la même mini motocross que son frère plus âgé de 12 ans ou que son paternel de 40 ans » !

La taille et le poids, en trois

La taille et le poids sont souvent associés à l’âge en tant que critère de choix. Forcément si vous êtes de courte taille, vous ne pouvez pas conduire le même engin que votre ami beaucoup plus élancé que vous !

  • Veillez à choisir la bonne hauteur de selle ainsi que la bonne garde au sol. Les modèles en 12’/14’ vous iront par exemple bien mieux que ceux en 14’/17’, pour vous qui mesurez 1m50. Si vous êtes plus proche des 2 m, ne choisissez surtout pas du 12’/14’. Car autrement, vous vous retrouverez dans une position de conduite très inconfortable, en plus de paraître ridicule sur l’engin !
  • Soyez conscients que votre poids vous oriente aussi naturellement vers un modèle de Pit Bike plutôt qu’un autre. Tout l’enjeu étant de pouvoir compenser une charge additionnelle de quelques kilogrammes par de meilleures capacités techniques de l’engin retenu. Pensez donc, si vous êtes de poids élevé, à un Pit Bike à moteur puissant et avec des pièces de très bonne qualité : amortisseurs ; cadre ; bras oscillant, entre autres.

Le budget, dernier critère de choix

Forcément, le prix est un critère incontournable dans le choix d’une Pit Bike. Plus cette dernière est de qualité et performante plus elle coûte chère. Et pour en revenir aux marques françaises, nous vous rappelons que Bastos Bike offre à sa clientèle l’un des meilleurs rapports qualité-prix. Ainsi, vous pouvez trouver en entrée de gamme une Pit Bike à moins de 750 euros chez Bastos Bike !

Si, en revanche vous êtes un pilote chevronné en quête d’une Pit Bike de compétition, vous pourrez plus facilement trouver votre bonheur chez YCF. Mais encore, vous faites partie des perfectionnistes et vous avez la poche bien garnie ? Vous en aurez aussi pour votre argent en acquérant des modèles avec les meilleures finitions et les plus hautes performances. Peu importent vos goûts ; si vous disposez du budget qu’il faut, vous serez satisfait !

Une astuce, enfin, pour ceux qui désirent améliorer leur Pit Bike achetée à petit prix : vous avez la possibilité d’acquérir des pièces détachées en ligne plutôt que de vous débarrasser de l’engin et d’épargner pour en prendre un autre plus avancé et donc plus cher…

La Pit Bike, une bête de course !

Vous l’avez sans doute déjà saisi : la Pit bike est faite pour les compétitions !

Sachez aussi que comme la Pit Bike n’est pas couverte par les assureurs, c’est vous le propriétaire qui casquerez en cas d’accidents ! Vous devrez alors régler de vos poches les dommages aussi bien corporels que matériels qui en découleraient. Réservez donc votre Pit Bike à la compétition ! Et rassurez-vous, vous avez ce qu’il vous faut pour vous défouler. En France comme dans bien d’autres pays et sur le plan international se tiennent tous les ans des compétitions.

  • Plus spécifiquement, le Championnat de France de Pit Bike est un événement annuel qui s’ouvre à des pilotes de tous niveaux et à un public de tous genres. Pour Cyril Porte, son créateur et promoteur, la compétition est constituée « de belles épreuves organisées par des clubs passionnés et investis dans la discipline » avec « des catégories homogènes et une bonne ambiance en général ».

Cet ancien pilote de motocross invite par ailleurs la gent féminine à davantage s’intéresser à ce sport : « ça fait des années que je donne l’opportunité aux filles de rouler ». Et d’ajouter : « mais je pense que ces femmes ne sentent pas trop à l’aise sur les Pit Bike 150cc et ne sont malheureusement pas au même diapason que Justine Geisler ».

La bonne solution pour Cyril Porte serait : «  de les intégrer dans la catégorie Semi-Auto avec un classement séparé (trophée de France Girls sur la saison) ». Par ce biais, conclut-il, « les machines seraient beaucoup plus adaptées et sécurisantes pour elles de façon à se sentir plus à l’aise ». Voilà un point de vue qui mérite qu’on en débatte !

  • Les compétitions de Pit Bikes sont étalées sur plusieurs manches ;
  • En ce qui concerne les pilotes, ils sont regroupés et s’alignent en fonction de leur âge et de leur niveau.

Parmi les catégories de pilotes, on retrouve :

  • la catégorie semi-automatique ;
  • la catégorie vétéran ; ou encore,
  • la catégorie expert ; de même que ;
  • la catégorie kid ;
  • la catégorie amateur ; et,
  • la catégorie girl.

 

La Pit Bike est désormais assez largement répandue. Et si vous rêvez de vous éclater sur une moto, vous avez ce qu’il vous faut. Rejoignez le club des passionnés de sport mécanique ! Mais, faites un choix bien réfléchi et non improvisé. Tenez compte de votre niveau, de votre âge, de votre taille et de votre poids tout comme, bien évidemment aussi, de votre portefeuille !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here