Moto Suzuki 600 Bandit : fiche technique complète !

0
394

La marque japonaise Suzuki ne se lasse pas de se démarquer. Les modèles sont améliorés d’année en année pour le grand plaisir des passionnés de la moto. Performance, qualité et confort sont les mots maîtres de leur création. Pour l’heure, la moto Suzuki 600 Bandit demeure un des classiques incontournables. En plus, il a été conçu pour tout type de parcours : que ce soit pour un long roadtrip ou pour de simples déplacements en ville. Cela vous tente ? Vous serez encore plus persuadé en survolant cette fiche technique détaillée.

Présentation générale de la moto Suzuki 600 Bandit

Les premiers modèles de moto Suzuki 600 Bandit de la marque Suzuki ont vu le jour en 1995. Cette marque est connue pour la qualité de ces produits qui sont principalement solides et résistants. Leur durée de vie est plus longue et ils sont faciles à entretenir sans oublier que les modèles qu’elle fabrique sont abordables.

De même, les modèles sont de plus en plus performants. En 2000, le moteur est devenu plus puissant et a gagné 4 chevaux de plus que le précédent sorti en 1999. Allant de 74 à 78 chevaux. La dernière version est née en 2005 avec les carters frottés. C’est ainsi que Suzuki a donc consacré 10 belles années de production pour la moto Suzuki 600 Bandit. Les retouches sont passées de son aspect général aux détails dans ses propriétés techniques.

Pour l’occasion, la fourche différencie les trois séries qui existent. Notamment la S, la N ainsi que la Z. L’une comme l’autre, affiche les 599 cm3 de cylindrée. Par ailleurs, elles possèdent un phare de forme circulaire culte disposé en bas du tableau, sauf pour la N dont le phare est emboîté dans la fourche.

L’ensemble de la moto est fait en acier et son assemblage est plus fait à la machine que manuellement. Certains modèles récents ont été inspirés de la Bandit, qui à son origine avait 250 cm3 de cylindrée pour ensuite graver les échelons petit à petit. La dernière série affiche 1250 cm3 en matière de cylindrée.

Les caractéristiques techniques

La moto Suzuki 600 Bandit dispose d’une transmission par chaîne avec un moteur dont la boîte démarre à l’électrique. Cette même boîte dispose de 6 rapports de prise constante. Son système de refroidissement est à l’huile et à l’air. Elle est donc facile à entretenir. Son embrayage multidisque en bain d’huile est alimenté par des carburateurs de 33 mm de diamètre. Ces derniers régularisent les mouvements de l’huile et de l’air.

Son cadre est composé de deux berceaux tubulaires faits en acier bien résistants. La suspension arrière est dotée d’un monoamortisseur. Celle du devant est une fourche télescopique qui mesure 41 mm de diamètre. Les freins sont en étriers 4 pistons, ce qui permet d’optimiser la pression sur la surface de la plaquette du pneu et garantir la procédure de freinage. Ceux de devant sont composés de 2 disques et ceux de derrière sont monodisques. Tout cet ensemble agit vivement dans sa performance en matière de bécane de vitesse.

La selle s’élève à 80 cm, une distance bien pratique en monture. Un alliage à trois branches de 17 pouces tient ses roues. À l’origine, ses pneus sont des Bridgestone Battlax tubeless. Ces pneus ont été spécifiquement conçus pour répondre à un freinage optimal et une accélération, peu importe les circonstances. Ce sont des pneus sans chambre à air.

Le réservoir à une capacité maximale de 19 L, cela dit il possède une réserve de 4,5 L pouvant être mis de côté pour les éventuels besoins. Il faut dire que la moto Suzuki 600 Bandit de la grande marque de fabrique japonaise est essentiellement un bon parti.

Concernant son design

De la catégorie Roadster, la moto Suzuki 600 Bandit est classée en tant qu’engin sportif et routier à la fois. Elle est dotée d’une certaine puissance, mais garde toutefois une image de confort indéniablement très apprécié.   Ce type de moto ne dispose pas de carénage. Seul le niveau du tableau de bord, aussi appelé tête de fourche, est protégé.

De son nom Bandit, cette moto évoque une agressivité modérée. Elle est très souvent qualifiée de moto sous-sportive. La fourche élancée, corrélative avec sa dimension fait toute sa beauté. Les accessoires métallisés escaladant toute la partie qui se trouve sous le siège en cuir noir se marient parfaitement avec les coloris proposés : le rouge comme le bleu, mais également le noir.

Son siège s’incruste discrètement dans le corps de la moto. Les pneus se fondent dans le décor sans accaparer toute l’attention. L’assemblage du guidon, des rétroviseurs et du tableau ainsi que les phares sont placés au-devant, bien centrés. Tous ces composants sont proportionnels à sa taille et sont disposés de manière parallèle. Ce qui lui fait gagner des points en visu.

Il est possible de personnaliser la housse du siège ou y poser des autocollants. Mais ceci n’est pas forcément indispensable vu qu’il s’agit d’un design sobre, mais percutant. Il s’agit plus d’une version plus moderne des roadsters classiques. Les améliorations sont recherchées et rendent agréablement service au confort. C’est le genre de bécane qui commence par séduire avec son aspect pour enfin émerveiller via sa performance.

Ses particularités

La moto Suzuki 600 Bandit est une moto polyvalente avec laquelle il est possible d’allier vitesse et confort. Elle donne donc l’occasion de faire tout type de trajet selon la vitesse de votre choix. Au tableau, vous pourrez voir du 220 km/h au maximum. Pour cette raison, les initiés des gros engins à deux roues en sont particulièrement attirés. Et il est vrai qu’elle est l’idéale pour les novices : le maniement est facile, la monture confortable et l’équilibre non rude à gérer. Il y a de quoi tester diverses techniques et essayer tout type de terrain. Ce qui n’empêche pas les habitués à l’adorer.  Surtout ceux qui veulent à être à l’aise pendant tous le trajet sans avoir les fesses engourdies à l’arrêt.

Elle convient sans problème à tout type de route, et ce, peu importe la distance. Pour l’heure, la réserve de 4,5 L dont elle dispose vous permet de rouler jusqu’à la prochaine station en cas d’imprévu. La position du guidon juste comme il faut évite au conducteur d’avoir le dos trop courbé.

Les bruits du moteur sont presque berçants et ne dérangent pas plus qu’il ne le peut. Dans tous les cas, l’expérience promet, quel que soit le lieu de votre choix : en pleine ville ou non. Par ailleurs, il s’agit du roadster le plus vendu en France depuis les années 90. Ceci étant, car il compte parmi les modèles les plus abordables du marché, compte tenu de ses capacités et de son design. Autrement dit, c’est l’une des motos au meilleur rapport qualité-prix.

Tableau récapitulatif

 

Constructeur SUZUKI
Modèle 600 Bandit
Type Roadster
Coloris Bleu, noir ou rouge
Poids Environ 220 kg (plein fait)
Dimensions 21 m x 15 m x 7m
Cylindrée 599 cm3
Type de moteur Moteur à quatre temps
Puissance fiscale 6 CV
Type de démarrage du moteur Électrique
Boîte de vitesse 6 rapports en prise constante
Cadre du cycle Double berceau cylindrique en acier
Hauteur de la selle Approximativement 81 cm
Pneus Bridgestone Battlax tubeless
Maintien des roues 3 branches de 17 pouces
Angle de braquage 70 °
Rayon de braquage Près de 3 m
Suspension arrière  7 positions, monoamortisseur
Capacité du réservoir 20 litres, soit 4,5 L de réserve
Couple 6 mkg à 9 500 tr/min
Alimentation Carburateur
Type de carburateur 4 CVR32, 32 mm de diamètre

 

La moto Suzuki 600 Bandit mérite l’appellation de moto 4×4 avec son moteur à quatre temps. Elle est belle, robuste et performante. Ses innombrables qualités lui valent sa place dans les premières lignes du classement des coups de cœur des passionnés de la moto. Et ce depuis les années qui ont passé depuis la sortie de la dernière série en 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here