Comment choisir son casque moto en toute sécurité ?

0
1390

En cas d’accident, les traumatismes crâniens restent la cause majeure du décès de nombreux conducteurs. Pour lutter contre ce phénomène, le port du casque devient l’outil de sécurité numéro 1 sur les pistes routières. En raison de la diversité de cet accessoire, chaque motocycliste devrait s’appuyer sur certains critères essentiels pour choisir son casque. Cet article vous propose alors quelques éléments à prendre en compte pendant la sélection.

Sommaire

Opter pour un modèle homologué


Selon la norme ECE 22.06, tout conducteur doit rouler avec un casque moto homologué. Avant tout achat, vous devez donc prioriser les modèles inscrits dans cette catégorie. Certains d’entre eux bénéficient d’ailleurs d’une double homologation à l’exemple du casque modulable. De plus, toute l’importance d’un casque moto dépend du niveau de sécurité offert. Ne négligez donc pas ce critère.

Par ailleurs, en fonction de votre pratique de la moto, voici quelques exemples de casques qui peuvent garantir votre sécurité :

  • Le casque intégral : puisqu’il recouvre complètement le visage, vous devez bien vérifier le système de ventilation avant de choisir ce type d’accessoire ;
  • Le casque jet : pièce légère et mieux ventilée, le casque jet peut toutefois poser un problème de protection puisqu’il laisse votre visage à découvert ;
  • Le casque modulable : il représente deux casques en un. Vous pouvez l’utiliser comme un casque jet ou passer en mode fermé pour rouler plus rapidement, ou en période de froid ;
  • Le casque tout terrain : il protège efficacement contre tout projectile susceptible de déranger le conducteur sur la piste.

Tenir compte de la visibilité du casque

Pour éviter les problèmes de vue pendant la conduite, vous devez vérifier la visibilité de votre casque moto. Nous vous recommandons donc un modèle qui vous garantira une vue dégagée sur la voie. Il devra également faciliter votre vision périphérique. Et pour anticiper tout risque, optez pour une visière sans rayure et surtout sans aucun choc antérieur.

Nous vous conseillons aussi de procéder souvent au nettoyage de l’écran pour débarrasser votre accessoire de la poussière ou de la boue. Veillez constamment à la propreté de votre casque afin de garantir la clarté de votre champ de vision. En passant, n’oubliez pas de garder un écran solaire et une antibuée pour mieux vous adapter à la météo.

Vérifier l’intérieur du casque et la ventilation


Tout casque moto abrite généralement un tissu qui reste collé à votre peau pour plus de confort pendant la conduite. Jetez donc un coup d’œil sur la qualité de ce composant afin d’éviter les allergies et les irritations pendant l’utilisation. Vous pouvez opter par exemple pour des casques conçus avec des mousses de joues démontables à nettoyer au besoin. Le cas échéant, privilégiez un modèle qui propose un intérieur hypoallergénique ou antibactérien.

Par ailleurs, la ventilation reste un aspect important pour votre confort routier. Vérifiez donc la localisation de l’extracteur d’air sur votre casque avant d’effectuer un choix. Une ventilation située au niveau du menton ou à l’arrière du casque permet d’éviter le trop-plein d’air chaud et les désagréments sur l’écran.

Tester la fermeture de la jugulaire

Le choix de la fermeture peut varier en fonction de votre habitude de conduite. Pour les motocyclistes qui roulent sur piste, la fermeture à boucle double reste la plus indiquée. Grâce à ce modèle, vous pouvez fermer votre casque de façon rapide et précise avec un coup de main. Pour y arriver, passez simplement la sangle dans les deux boucles et repassez la première.

Toutefois, les casques à boucle micrométrique restent beaucoup plus pratiques et populaires. Ils présentent généralement une fermeture en plastique ou en aluminium. Facile à utiliser, il vous suffit d’ajuster la sangle à votre taille pour boucler le serrage.