Batterie moto : Comment bien l’entretenir ?

0
815

L’époque où l’on était obligé de balancer un violent coup de jarret avant de mettre en marche sa moto est bien révolue. Aujourd’hui, il suffit d’appuyer sur un minuscule bouton. Ce bouton qui est souvent qualifié de bouton magique n’est rien d’autre que le démarreur. Mais, cette nouvelle forme de démarrage de moto ne peut s’effectuer sans une batterie. Bien dissimulé sous la selle de la moto ou autre emplacement précis, la batterie constitue en réalité un organe très vital à votre moto. C’est elle qui fournit l’énergie dont a besoin votre moto pour se réveiller. La négliger vous fera confronter à des situations assez désagréables. N’avez-vous jamais vécu le « click-click-click » du relais de démarreur refusant de marcher un de ces matins ? Eh bien ! C’est une situation tellement stressante qu’on ne vous souhaite jamais de vivre si vous ne l’aviez pas encore vécue. Et la seule condition pour l’éviter est d’accorder du prix à l’entretien de votre engin.

Qu’est-ce qu’une batterie ?

La batterie est l’organe électrique qui assure le fonctionnement du système électrique. Sans elle, il est impossible d’allumer ou de démarrer la moto. Aussi, c’est elle qui fait fonctionner d’autres équipements comme l’alarme électronique, le GPS, les gants chauffants… Ses constituants sont essentiellement des plaques de plomb-calcium-étain qui sont immergées dans de l’acide (20 % d’acide sulfurique et 80 % d’eau déminéralisée). Ces plaques sont formées d’une quille en plomb antimonié avec des alvéoles qui sont émaillées d’un composé actif. Il faut distinguer à ce niveau deux sortes de plaques : les plaques positives et les plaques négatives. Les plaques positives sont enduites de peroxyde de plomb ayant une couleur brune après charge. Les plaques négatives, quant à elles, sont recouvertes de plomb métallique spongieux (de couleur grise). Qu’elles soient positives ou négatives, les plaques sont connectées l’une à l’autre par des pontets. Afin d’éviter tout contact pouvant générer un court-circuit entre les plaques, il a été installé des séparateurs en carton traité, en plastique ou en fibre de verre. L’antimoine permet de rendre les plaques plus fusibles et assure leur résistance grâce à l’acide sulfurique. Tous ces éléments sont contenus dans un récipient assez particulier conçu généralement en plastique ou en ébonite (assez rare). Une batterie joue deux fonctions :
  • accumuler sous forme chimique l’énergie obtenue du générateur qui peut être un alternateur ou un chargeur ;
  • rendre l’énergie sous forme de courant continu, et cela par rapport à l’énergie demandée par l’équipement électrique.

On en déduit que cet accumulateur électrique est un générateur électrochimique qui permet la transformation de l’effet généré par l’électrolyte (liquide où baignent les plaques) en énergie électrique.

Quelles sont les différentes causes liées à la décharge d’une batterie ?

Normalement, le chargement de la batterie est assuré par l’alternateur de la moto qui est placé sous la responsabilité du moteur. Toutefois, dans son utilisation, il est possible qu’elle se décharge. Dans ce cas, vous devez la soustraire de la moto pour procéder à sa recharge, et cela grâce à l’appareil spécial appelé chargeur. Pour l’effectuer, le chargeur doit être connecté sur un réseau domestique. Plusieurs raisons justifient en effet cette décharge de votre batterie.
  • Vous avez conduit votre moto sur de courtes distances, ce qui n’a pas permis à la génératrice de recharger la batterie qui entre temps s’était vidée.
  • L’alternateur n’est pas parvenu à équilibrer par son débit la consommation des appareils parce que votre moteur marche à bas régime.
  • Votre moto est restée inactive pendant un bon moment. En effet, plusieurs réactions chimiques se produisent dans une batterie, et cela malgré sa déconnexion du circuit. Ces phénomènes font ainsi décharger lentement et complètement la batterie. Ce type de décharge est communément connu sous l’appellation d’autodécharge et peut avoir de nombreuses conséquences sur la moto.

Comment contrôler l’état de votre batterie ?

Beaucoup de personnes vérifient l’état de leur batterie en essayant de mesurer la densité de l’électrolyte à l’aide d’une pipette pèse-acide. C’est une méthode qui ne rassure point. Pour vérifier si la batterie de votre moto est déchargée ou non, il est conseillé d’utiliser un voltmètre que vous branchez à ses bornes extrêmes. Ainsi, si vous avez une batterie de 12 volts, il est souhaité de la recharger quand cette tension diminue à 11 volts. Aussi, vous pouvez savoir l’état de votre batterie en l’observant. Quand elle est bien chargée, vous constaterez que les plaques positives prennent une couleur brun foncé. Lorsque la batterie est déchargée, ces plaques sont d’une couleur brun plus pâle. Les plaques négatives ont toujours la même couleur : gris métal. Si vous voyez que des dépôts blanchâtres se trouvent sur les plaques, cela voudra dire que la batterie est hors d’usage et doit être changée. Notifions que toutes ces indications ne concernent pas les batteries appelées « sans entretien » qui ont une couleur noire.

La recharge d’une batterie : comment y procéder ?

Vous avez constaté que la batterie de votre moto a une baisse de tension. Eh bien ! Vous devez la recharger. Mais, comment procéder ? Commencez par la démonter de l’engin. Après son démontage, vous devez brancher la batterie au chargeur en reliant le fil + de couleur rouge à la borne positive et le fil – de couleur noire à la borne négative. Cela doit donner quelque chose du genre : le + au + et le – au –. Contrôlez que les pinces sont bien en contact avec les bornes. S’il s’agit d’une batterie classique, il est recommandé de dévisser les bouchons qui ferment les éléments afin de permettre l’aération. Ensuite, vous branchez le chargeur en laissant la batterie en charge pendant quelques heures, toute une nuit si possible. Une fois chargée, vous débranchez le chargeur et vous le déconnectez de la batterie. Une vérification de la tension de la batterie s’impose alors. Si la tension est bien remontée, il va falloir contrôler le niveau de l’électrolyte et le compléter afin d’équilibrer l’évaporation qui a eu lieu au cours de la charge. Après une demi-heure, vous revérifiez la tension. Vous nettoyez le haut de votre batterie tout en veillant à replacer les bouchons. Enfin, vous pouvez réinstaller la batterie.

Il peut arriver que la batterie ne prenne pas la charge ou qu’elle se décharge plus tôt que prévu. Dans ce cas, il vous faut acheter une autre batterie. En outre, les nouvelles motos BMW ne nécessitent pas le démontage de la batterie pour la recharge. Si vous avez une telle moto, vous pouvez recharger sa batterie au gel. Il vous suffit de brancher un chargeur spécifique directement sur une des prises de bord.

N.B. : N’habituez pas la recharge de la batterie de votre moto sur un chargeur auto. Ce dernier est beaucoup plus indiqué pour les batteries des voitures.

Comment remplacer une batterie de moto ?

Si la batterie est complètement usée, il vous faut alors la renouveler. C’est une procédure qui n’est plus trop compliquée quand vous maîtrisez déjà la technique de recharge.
  • Trouvez le lieu où est localisée la batterie de votre moto : les batteries n’ont pas le même emplacement. Il faudra vous fier alors au manuel afin de détecter l’endroit et y avoir accès. Par exemple, les motos comme Ducati Multistrada et Yamaha FJR1300 ont leur batterie à l’intérieur du carénage. Celles des Yamaha YZF-R6 et FZ6 se situent sous le réservoir d’essence alors que les bactéries des Harley-Davidson Sportster sont installées sous la selle, etc.
  • Démontez l’ancienne batterie.
  • Installez la nouvelle batterie.
  • Connectez les câbles.
  • Testez la batterie.
  • Remontez tout ce que vous aviez enlevé afin d’avoir accès à la batterie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here